Greboca  

Suport technique et veille technologique

DLFP - Dépêches  -  Sortie de « La bataille pour Wesnoth » 1.14

 -  7 mai - 

The Battle for Wesnoth est un jeu de stratégie au tour par tour, une pièce incontournable dans le monde du jeu libre. Après un peu plus de trois ans et plus de 16 000 commits, une nouvelle version stable est annoncée ce 2 mai.

Logo

Présentation du jeu

Wesnoth est un jeu de stratégie au tour par tour avec une longue histoire de développement et traduit dans diverses langues, dont le français. Le jeu se déroule dans un univers de fantasy et le gameplay est centré sur l’aspect déploiement tactique et stratégique d’unités sur une carte aux terrains variés. La dépêche précédente est une bonne présentation des aspects fondamentaux du jeu et de son gameplay.

Menu principal

En résumé, Wesnoth c’est :

  • 17 campagnes en solo et 55 scénarios multi‐joueur (ou en solo contre l’IA) ;
  • plus de 200 unités différentes et 7 factions majeures ;
  • des illustrations et animations très soignées ;
  • un éditeur et langage d’extension ;
  • énormément d’extensions (campagnes et scénarios additionnels) disponibles dans les serveurs officiels.

Nouveautés de la version 1.14

Interface

L’interface du jeu a continué à être peaufinée. En particulier, certaines fenêtres sont plus faciles à utiliser et l’utilisation des polices a été améliorée.

Sélection d’extensions

Beaucoup d’unités sont maintenant dotées de nouvelles illustrations et animations. De nouveaux types de terrains ont aussi fait leur apparition et désormais les villages s’éclairent lorsqu’il fait nuit !
Nouvelles illustrations

D’un point de vue technique, le jeu utilise maintenant la version 2 de la bibliothèque SDL, ce qui devrait apporter des améliorations dans la gestion du matériel, comme les écrans multiples.

Campagnes

Une nouvelle campagne, « Secrets des anciens » (Secrets of the Ancients), a vu le jour. Initialement, il s’agissait d’une campagne créée par un joueur et disponible dans les extensions. Celle‐ci étant peaufinée et bien intégrée dans l’univers de Wesnoth, elle a finalement trouvé sa place parmi les campagnes officielles.
Secrets des anciens

La campagne « Sous les soleils brûlants » (Under the Burning Suns) a connu une refonte. En particulier, les elfes du désert ont de nouvelles illustrations et des modifications diverses au niveau du jeu les démarquent plus clairement des elfes des bois.
Sous les soleils brûlants

D’autres campagnes, en particulier « La renaissance du Nord » (Northern Rebirth’s) et « Descente dans les ténèbres » (Descent into Darkness) ont été significativement retravaillées, avec de nouvelles cartes ainsi que des ajustements sur certaines cartes existantes et des améliorations dans les illustrations et les portraits des personnages.

Multi‐joueur

La partie multi‐joueur a connu diverses améliorations d’interface facilitant la création et recherche de parties, ainsi que les échanges privés entre joueurs.

Multi‐joueur

Il y a de plus neuf nouvelles cartes, avec un total de 55 cartes dans le jeu officiel.

La faction du Khâlifat a été renommée en « peuple des dunes » et mieux intégrée dans l’univers de Wesnoth. Des illustrations ont été refaites et des rééquilibrages des unités ont été réalisés.

Peuple des dunes

Il est aussi maintenant possible de capituler dans une partie multi‐joueur autrement qu’en quittant brusquement la partie.

Création de contenus et extensions

Wesnoth s’épanouit en grande partie grâce aux joueurs créant de nouvelles campagnes et scénarios. Cette version apporte quelques nouveautés à ce niveau.

Le jeu est plus ouvert quant aux licences utilisées pour l’art, la musique et les sons dans les extensions, autorisant n’importe quelle licence Creative Commons. Pour les contenus intégrés dans le jeu officiel, la licence CC-BY-SA est maintenant possible, en plus de la GPL.

Le langage de script de Wesnoth qui permet de créer des scénarios complexes a connu des améliorations diverses. En particulier, la version de Lua utilisée est maintenant la 5.3.4 et l’API Lua s’est accrue, avec entre autres la possibilité d’écrire des générateurs de cartes en Lua. La configuration de l’IA est aussi plus flexible.

L’éditeur a lui fait l’objet de quelques améliorations et d’une meilleure intégration avec le langage de script de Wesnoth.
Éditeur

Conclusion

Voilà, tout est dit, il ne reste plus qu’à jouer !

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

par anaseto, Davy Defaud, Yvan Munoz, Benoît Sibaud, _seb_, xev

DLFP - Dépêches

LinuxFr.org

Sortie de GCC 8.1

 -  19 mai - 

La sortie de la nouvelle version majeure du compilateur GCC du projet GNU a été annoncée le 2 mai 2018. Écrit à l’origine par Richard Stallman, le (...)


Wiseflat, un serveur conteneurisé pour vos projets personnels

 -  17 mai - 

Wiseflat est un projet permettant d’héberger ses applications Web dans des conteneurs LXC sur un (ou plusieurs) Raspberry Pi. C’est une alternative (...)


Firefox 60 et 60 ESR

 -  15 mai - 

Firefox 60 est sorti le 9 mai 2018. La version bureau comporte également, cette fois‐ci, la déclinaison ESR (laquelle succédera à la version 52 ESR (...)


ToutEnClic 5.02 pour gommer les différences

 -  7 mai - 

ToutEnClic est un logiciel pour travailler à l’écran sur un document numérisé, de la même façon que sur un cahier, pour palier le handicap moteur des (...)


Générateurs de puzzles libres

 -  6 mai - 

Il y a quelque temps, j’étais à la recherche de générateurs de puzzles personnalisables (dont la solution serait un petit mot doux romantique). Des (...)