Greboca  

DLFP - Dépêches  -  Firefox 65

 -  30 janvier - 

La version 65 de Firefox a été publiée le 29 janvier 2019.

Les principales nouveautés concernent la protection contre le suivi, le multilinguisme, des performances accrues et, seulement pour Windows, une meilleure diffusion vidéo.

Comme d’habitude, le détail des nouveautés suit en deuxième partie.

Sommaire

Zoom sur WebRender : la suite

L’effort de pédagogie s’est poursuivi sur le Mozilla Gfx Team Blog depuis notre précédente dépêche :

Quoi de prévu pour 2019 ?

On attend la feuille de route, patience !

On peut imaginer toutefois que la fondation va poursuivre notamment deux axes initiés précédemment :

  • le rattrapage du retard technologique de Firefox, qui est déjà en train de se transformer en avance (cf. l’annonce qui avait été faite fin 2016 : on peut dire que Mozilla n’a pas perdu de temps depuis !) ;
  • le renforcement des options en matière de lutte contre le pistage, y compris, j’ai l’impression et je l‘espère, des options par défaut, ce qui serait sans doute la vraie nouveauté (cf. l’annonce de mi‐2018).

Nouveautés communes aux versions bureau et Android

Citons :

  • la prise en charge du format d’image WebP, à la compression réputée plus efficace que le JPEG (à vérifier selon les encodeurs, cependant ; d’ailleurs, Mozilla a investi pour améliorer les encodeurs JPEG avant de finalement accepter de prendre en charge un format supplémentaire avec toutes les complications que cela suppose pour l’écosystème du Web) ;
  • la sécurité améliorée via une meilleure protection (active par défaut) contre la corruption de pile (stack‐smashing) sur GNU/Linux, Android et macOS.

Nouveautés pour le bureau

En vrac, outre les corrections de bogues habituelles :

  • clarification de la partie « Blocage de contenu » des préférences du logiciel (au choix : le blocage standard, le blocage strict et le blocage personnalisé) et liste des traqueurs bloqués directement accessible par le panneau d’information du site visité (lire le billet de blogue en anglais) ;
  • comme pressenti dans la dépêche précédente, le décodage de l’AV1, le codec nouvelle génération proposé par l’organisation à but non lucratif Alliance for Open Media débarque dans cette version, mais seulement pour MS Windows dans un premier temps ; le décodeur utilisé est celui de référence, issu du développement conjoint de VideoLAN, VLC et FFmpeg (toutes les infos sur le blogue de J‐B Kempf) ;
  • la page « about:performance » poursuit sa refonte : outre la consommation énergétique et la possibilité de fermer les onglets, cette page affiche désormais également la consommation de mémoire ;
  • blocage des fenêtres surgissantes (pop-up) renforcé ;
  • en entreprise et pour Windows, Firefox peut désormais être déployé facilement en versions 32 bits et 64 bits ;
  • possibilité dorénavant de changer de langue sans recourir à des modules complémentaires ;
  • prise en charge de la fonction « Continuité » (Handoff) sur macOS, permettant de poursuivre sa navigation d’un appareil à l’autre (par exemple depuis Firefox ou Safari sur iPhone/iPad vers Firefox sur Mac).

Nouveautés pour Android

Outre les améliorations communes avec la version bureau et les corrections de bogues habituelles, cette version vous apportera un meilleur défilement à l’écran (plus rapide et réactif).

Actualités afférentes

Sortie de la version 8 de Firefox Focus pour Android et iOS

Focus, le navigateur pour mobiles orienté vie privée et vitesse, a reçu une mise à jour :

  • pour Android, avec des options de protection contre le pistage plus fines (comme sur la version bureau), l’implémentation du moteur de rendu maison GeckoView qui se poursuit, une signalisation des adresses URL risquées basée sur la base de données de Google ;
  • pour iOS, avec l’apparition des suggestions de recherche, comme sur la version Android.

Sortie de la version 1.0.9 de Firefox Lite pour Android

Lors de la précédente dépêche, nous étions restés sur la version 1.0.0 de Firefox Lite (navigateur présenté ici). Un certain nombre d’itérations mineures ont été publiées depuis, corrigeant des bogues, améliorant la stabilité et facilitant l’accès au mode nocturne.

Thunderbird en 2019 : de grandes ambitions

Le passage de huit à quatorze membres de l’équipe employée par Mozilla pour travailler sur Thunderbird (soit + 75 %) permet d’afficher de grandes ambitions pour cette année : lire cet article détaillé publié sur blog.mozfr.org.

Mozilla Open Source Support : bilan et perspectives

Le projet MOSS (Mozilla Open Source Support) lancé en 2015 par la fondation Mozilla, ayant pour but le soutien financier à différents logiciels libres sélectionnés chaque année, sera poursuivi et même doublé en 2019 (lire cet article de Numerama).

Mozilla annonce un partenariat avec HTC pour inclure Firefox Reality dans les casques VR du fabriquant taïwanais

HTC a annoncé deux partenariats au dernier CES : l’un avec Amazon concernant son produit Sumerian, qui permet de créer et d’exécuter des applications 3D de réalité virtuelle (VR) et de réalité augmentée (AR), l’autre avec Mozilla pour précharger Firefox Reality sur certains modèles de ses casques Vive (par exemple, le nouveau Vive Cosmos, ou encore les Vive et Vive Pro moyennant un adaptateur, mais pas le plus abordable Vive Focus) et ainsi naviguer en VR sur le Web grâce à Firefox (lire le communiqué).

Finalement Fedora continuera de compiler Firefox avec GCC

Des développeurs de Red Hat et SUSE ont corrigé et amélioré l’outil de compilation du projet GNU, tandis que des critiques ont fusées à l’encontre de Clang (qui est utilisé par Mozilla depuis peu pour l’ensemble de ses binaires officiels : Windows, macOS et GNU/Linux). Du coup, au final, le paquet Firefox pour Fedora restera compilé avec GCC, mais bénéficiera des dernières améliorations en termes de performances (lire le billet de Martin Stransky).

Fin programmée de la prise en charge de Flash dans Firefox

L’usage de Flash étant devenu très marginal, je ne m’y attarde pas (lire l’article de Numerama).

Avec Firefox 67, chaque installation de Firefox utilisera son propre profil

Lire la traduction en français par blog.mozfr.org du billet officiel.

Test Pilot : et maintenant ?

La fondation déclare que Test Pilot a été un succès et qu’un certain nombre de ses traits vont intégrer le processus de développement de Firefox, rendant l’expérimentation obsolète.

Personnellement, je trouve cela très flou et possiblement contradictoire : faites‐vous votre idée en allant lire le billet officiel (en français).

Par ailleurs, comme conséquence inattendue de la fermeture de Test Pilot, il ne sera plus possible de téléverser une capture d’écran réalisée à l’aide de l’utilitaire de capture (qui a été intégré à Firefox suite à son expérimentation via Test Pilot).

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

par antistress, Davy Defaud, ZeroHeure, Julien Jorge, cracky, barmic

DLFP - Dépêches

LinuxFr.org

SATNOGS : un réseau open source de réception de données satellitaires en orbite basse.

 -  10 avril - 

Ce vendredi 12 avril à 20 h 30, nous, l’Atelier associatif d’électronique et de radiocommunications de Fontaine ADRI38 (agglomération grenobloise), (...)


Se passer de Google, Facebook et autres Big Brothers 2.0 #2 — Le courriel

 -  6 avril - 

Aujourd’hui, Internet est occupé en grande partie par les services de grosses entreprises privées. Ceci pose de nombreux problèmes : logiciels (...)


Bogue, fonctionnalité, mauvais usage ? Un cas pratique

 -  31 mars - 

Dans la rétrospective LinuxFr.org de la première quinzaine de mars 2019, il était question de la réponse surprenante de diff : « Le fichier (...)


pyvmidbg : un débogueur full‐system basé sur l’introspection de machine virtuelle

 -  31 mars - 

Voici un projet qui me (Wenzel) tient à cœur : pyvmidbg. Le but est assez simple : se donner la capacité de déboguer l’état complet d’un système (...)


Minetest 5.0.0

 -  29 mars - 

Minetest est un moteur de jeu voxel écrit en C++, basé sur l’Irrlicht Engine, lui aussi écrit en C++. Cela fait un moment que nous n’en avions pas (...)