Greboca  

DLFP - Dépêches  -  Sortie de Crème CRM en version 2.1

 -  4 février - 

Le 6 janvier 2020 est sortie la version 2.1 du logiciel de gestion de la relation client Crème CRM (sous licence AGPL-3.0). La précédente version étant la 2.0 (sortie le 11 janvier 2019).

Icone de Crème CRM

Au programme notamment, le passage à Django 2.2. Les nouveautés sont détaillées dans la suite de la dépêche.

Sommaire

Description du logiciel

Crème CRM est un logiciel de gestion de la relation client, généralement appelé CRM (pour Customer Relationship Management). Il dispose évidemment des fonctionnalités basiques d’un tel logiciel :

  • un annuaire, dans lequel on enregistre contacts et sociétés : il peut s’agir de clients, bien sûr, mais aussi de partenaires, prospects, fournisseurs, adhérents, etc. ;
  • un calendrier pour gérer ses rendez‑vous, appels téléphoniques, conférences, etc. ; chaque utilisateur peut avoir plusieurs calendriers, publics ou privés ;
  • les opportunités d’affaires, gérant tout l’historique des ventes ;
  • les actions commerciales, avec leurs objectifs à remplir ;
  • les documents (fichiers) et les classeurs.

Crème CRM dispose en outre de nombreux modules optionnels le rendant très polyvalent :

  • campagnes de courriels ;
  • devis, bons de commande, factures et avoirs ;
  • tickets, génération des rapports et graphiques…

L’objectif de Crème CRM est de fournir un logiciel libre de gestion de la relation client pouvant convenir à la plupart des besoins, simples ou complexes. À cet effet, il propose quelques concepts puissants qui se combinent entre eux (entités, relations, filtres, vues, propriétés, blocs), et il est très configurable (bien des problèmes pouvant se résoudre par l’interface de configuration) ; la contrepartie est qu’il faudra sûrement passer quelques minutes dans l’interface de configuration graphique pour avoir quelque chose qui vous convienne vraiment (la configuration par défaut ne pouvant être optimale pour tout le monde). De plus, afin de satisfaire les besoins les plus particuliers, son code est conçu pour être facilement étendu, tel un cadriciel (framework).

Du côté de la technique, Crème CRM est codé notamment avec Python/Django et fonctionne avec les bases de données MySQL, SQLite et PostgreSQL.

Principales nouveautés de la version 2.1

Voici les changements les plus notables de cette version.

Passage à Django 2.2

On passe de Django 1.11 (pour Crème 2.0) à Django 2.2. Le principal changement vient de l’abandon définitif de Python 2 ; dans notre cas, ça ne change rien puisque Crème 2.0 marquait déjà le passage à Python 3.

Le principal intérêt est que Django 2.2 est la dernière version à support à long terme (LTS) en date et recevra des mises à jour de sécurité jusqu’en avril 2022. En termes de code, le plus gros changement concerne la façon de déclarer les URL ; mais sinon, les transitions vers Django 2.0, 2.1, puis 2.2 se sont faites sans douleur.

Une gestion des droits plus puissante

Deux grosses améliorations ont été apportées dans la gestion des droits.

La première est la possibilité de mettre des interdictions dans la liste des droits d’un rôle. Interdire une action est pratique dans certains cas. Par exemple, si un rôle doit pouvoir voir et modifier tous types de fiches sauf les factures, qui peuvent être vues mais pas modifiées ; vous pourriez ajouter les droits spécifiques pour tous les types de fiches, mais ça en fait beaucoup. Avec la nouvelle fonctionnalité, vous pouvez ajouter un droit « voir + modifier » générique, mais interdire de modifier les factures spécifiquement (donc, seulement deux droits).

La seconde a amené les droits par filtre, qui vont permettre de gérer les droits en fonction de la valeur des champs des fiches, de leur relations ou de leur propriétés, de la même façon que vous filtrez les fiches dans les vues en liste.

Ajout de droits par filtre

Améliorations dans les vues en liste

Le travail, commencé dans la version précédente, qui consiste à transformer les vues (code générant la réponse associée à une URL) pour être des classes plutôt que des fonctions (« Class Based Vie » dans la nomenclature Django), a continué. Cette fois les vues en liste y sont passées.

Les avantages seront surtout visibles pour les gens écrivant leur propres vues (ou qui modifient les vues existantes depuis leur code) ; ils préparent aussi des fonctionnalités qui arriveront dans les versions ultérieures.

Il y a quand même quelques améliorations sympathiques proposées par Crème 2.2, notamment une recherche rapide plus puissante.

Les champs de type « nombres » (entiers ou à virgule), comme le capital d’une société ou le montant d’une facture, peuvent maintenant être filtrés avec des critères du genre « égal à », « plus grand que », voire « entre X et Y ». Dans les versions précédentes, les valeurs étaient cherchées grâce à leur représentation. Par exemple, si vous cherchiez « 100 », les valeurs « 2100 » ou « 1002 » étaient trouvées. Il n’était donc pas possible de trouver les devis donc le montant est entre 2 000 et 3 000 € ; c’est désormais possible.

Devis avec un montant supérieur à 3 000 €

Si vous affichez directement un champ adresse dans une liste (contacts, sociétés, devis, factures…), vous pouvez alors chercher dans les différents champs qui la composent :
Filtre sur les adresses

Quelques améliorations en vrac

  • il est maintenant possible d’ajouter des relations (p. ex. : « est client de ») et des propriétés (p. ex. : « membre de l’April ») directement à la création d’une fiche, plutôt que le faire depuis la fiche détaillée après sa création (détails) ;
  • dans la configuration, lorsque l’on supprime une instance d’un petit modèle auxiliaire (p. ex. : statut de devis, phase de vente), on peut désormais remplacer les références à la valeur supprimée par une autre, avant que la suppression ne soit effectuée (détails) ;
  • dans la recherche globale, les mots sont maintenant cherchés indépendamment plutôt qu’en une seule grosse chaîne de caractères (mais les mots peuvent être cherchés de manière groupée, comme avant, en utilisant des guillemets) ;
  • la configuration des blocs présents sur la page d’accueil peut maintenant être spécifique à un rôle ;
  • le champ « Description », qui était présent dans plusieurs types de fiches, est maintenant présent dans tous les types (techniquement le champ a été remonté dans l’entité de base dont dérivent toutes les fiches).

Le futur

Crème 2.2 utilisera au minimum Python 3.6, contre Python 3.5 pour Crème 2.1. Avec lʼarrêt du support de Mercurial par BitBucket, une décision sur cet aspect va devoir être prise dʼici peu.

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

par GuieA_7, Ysabeau, Davy Defaud, ZeroHeure, patrick_g

DLFP - Dépêches

LinuxFr.org

Diskio Pi : l’aventure continue

 -  12 février - 

Il y a un an, je vous avais raconté l’historique de mon projet Diskio Pi à travers une dépêche, suivie d’un journal pour expliquer ce qu’était ce (...)


LibreOffice, 10 ans, version 6.4

 -  7 février - 

La suite bureautique LibreOffice a dix ans cette année (déjà !) la version 6.4 vient de sortir. Il y a eu beaucoup de chemin parcouru depuis, à (...)


SimpleLogin, un outil open source pour protéger nos adresses de courriel

 -  7 février - 

Il est nécessaire d’utiliser une adresse de courriel différente pour chaque site ou service pour diverses raisons, notamment éviter le pourriel ou (...)


FreeNAS 11.3

 -  2 février - 

Le 20 janvier 2020, FreeNAS 11.3 a été publié. FreeNAS est un système d’exploitation libre pour serveurs de stockage en réseau, basé sur FreeBSD. (...)


La libération des FPGA et des ASIC bien engagée pour 2020

 -  22 janvier - 

En début d’année 2019 se posait la question de savoir si ce serait l’année de la libération des FPGA. En ce début d’année 2020, essayons de faire un (...)