Greboca  

DLFP - Dépêches  -  Le Conseil d’État reconnaît que le gouvernement US peut accéder aux données de santé des Français

 -  Octobre 2020 - 

Dans une ordonnance rendue publique ce jour, le Conseil d’État, saisi par le collectif Santenathon, reconnaît que le gouvernement des États‑Unis peut accéder sans contrôle aux données de santé des Français hébergées par le Health Data Hub chez Microsoft, et demande des garanties supplémentaires.

Cette décision est justifiée par l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) du 16 juillet 2020, dit « Schrems II », qui juge que la surveillance exercée par les services de renseignements américains sur les données personnelles des citoyens européens est excessive, insuffisamment encadrée et sans réelle possibilité de recours. La CJUE en a déduit que les transferts de données personnelles depuis l’Union européenne vers les États‑Unis sont contraires au règlement général sur la protection des données (RGPD) et à la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, sauf à apporter des garanties particulières ou dans certains cas dérogatoires.

Les jours sont donc bien comptés pour cette plate‑forme développée depuis deux ans, sans appel d’offre, et au mépris de l’offre des sociétés françaises et européennes, notamment des acteurs du logiciel libre. Le Gouvernement a en effet exprimé, jeudi dernier devant le Sénat, sa volonté de transférer le Health Data Hub sur des plates‑formes françaises ou européennes. Dans l’intervalle, la juge du Conseil d’État demande au Health Data Hub de travailler à minimiser ce risque, notamment en concluant un nouvel avenant avec Microsoft, et à ce que la CNIL instruise les demandes d’autorisation des projets de recherche utilisant le Health Data Hub en vérifiant que l’intérêt du projet, compte tenu de l’urgence sanitaire actuelle, est suffisant pour justifier le risque encouru et que le recours à la plate‑forme est nécessaire.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

par Stefane Fermigier, Davy Defaud

DLFP - Dépêches

LinuxFr.org

OW2 soutient le rapport Bothorel et propose son aide

 -  20 janvier - 

OW2 est une communauté internationale dédiée au développement et à la promotion d’une base de codes logiciels open source pour les systèmes (...)


Participez à la grande enquête du CNLL sur l'état de offre open source en France

 -  18 janvier - 

Chaque année ou presque depuis 2014, le CNLL (Conseil National du Logiciel Libre) et ses partenaires mènent une grande enquête visant à donner un (...)


Wikipédia : vingt ans déjà !

 -  16 janvier - 

L’encyclopédie en ligne vient de fêter ses vingt ans. Vingt années au cours desquelles elle est passée de source douteuse à incontournable. Elle a (...)


HackInScience : automatiser l'enseignement de Python

 -  15 janvier - 

HackInScience est un logiciel de publication et de correction automatique d'exercices, son instance hackinscience.org est une collection (...)


10 minutes pour résumer l'activité de l'April en 2020

 -  13 janvier - 

Depuis 1996, l’April mène un important travail de promotion et de défense du logiciel libre. Malgré une année 2020 éprouvante pour tout le monde, nous (...)