Greboca  

DLFP - Dépêches  -  Sortie de YunoHost 4.2

 -  1er juin - 

La sortie de YunoHost 4.2 est l’occasion de rappeler l’existence de ce projet et de tenir au courant de ses dernières évolutions. On note la réécriture en Python 3, et en Vuejs pour l’interface web.

Interface utilisateur de Yunohost

YunoHost est une distribution basée sur Debian qui facilite l’auto-hébergement en fournissant une interface conviviale pour installer et administrer des applications serveurs. Le catalogue d’applications gérées par YunoHost est de plus en plus fourni et propose des logiciels pour gérer ses courriels, son nuage de données, son serveur média, le partage de fichiers, l’agrégation d’informations, etc.

Les nouveautés de cette version

Outre Vue.js et Python 3 — indispensable pour la transition vers la nouvelle Debian Stable 11.0, dite « Bullseye » (travail soutenu par Code Lutin), l’autorisation d’accès SSH est maintenant gérée par le web, les backups et mises à jours sont plus sûrs, et le nettoyage de code se poursuit.

Les notes de version sont publiées en français sur le forum de Yunohost, avec procédure de mise à jour et remarques de vieux combattants.

YunoHost au jour le jour

L’interface web dédramatise : elle est simple avec des explications très courtes et si l’action en cours dure longtemps, ce qui se passe est annoncé soit par des résumés successifs, soit par un « pacman » indiquant que ce n’est pas fini. On sent immédiatement que tout est simplifié et que l’administrateur aura la tâche facile. Par exemple, la configuration automatisée du serveur de courriel est très complète, ou encore une surveillance vous rappelle comment bien configurer votre DNS.

La documentation

La documentation du projet est de plus en plus fournie, sans être verbeuse et rébarbative. Elle répondra à vos questions en ce qui concerne l’installation de la distribution et les étapes les plus courantes de son administration. En ce qui concerne les applications serveurs, il faudra évidemment se reporter aux documentations des projets.

L’interface d’administration

Yunohost propose une interface d’administration agréable à utiliser et très efficace pour gérer les tâches les plus courantes liées à la configuration et l’entretien du serveur.

En tant qu’administrateur du serveur, voici l’écran que nous voyons apparaitre :
Interface d’administration de Yunohost 4.1

Il est aussi possible de naviguer parmi les applications qui ont été empaquetées pour Yunohost :

Interface pour installer des applications sur Yunohost 4.1

Les applications sont classées de plusieurs manières :

  • selon des catégories thématiques : Synchronisation de données, Publications, Communications, etc.
  • selon la qualité du paquet (voir une description plus détaillée) : notée de 0 à 10, zéro correspondant à ne fonctionnant pas du tout, 5 qui ne déclenche pas d’erreurs (oui, cette définition est également présente pour le niveau 7…), 9 haute qualité bien intégré dans Yunohost. La qualité 10 n’est pas encore définie.

Un autre point important est la maintenance du système. L’interface web distingue la mise à jour du système, qui se fait tout d’un bloc, de la mise à jour des applications, où l’administrateur peut choisir de faire la mise à jour application par application ou toutes d’un coup.

Interface de mise à jour de Yunohost 4.1

Il est évidemment possible de gérer le serveur via la ligne de commande. Un outil en ligne de commande, yunohost, permet de faire les mêmes tâches que l’interface en ligne, voire avec quelques options en plus. À noter que lorsque Yunohost est installé via l’image officielle, l’utilisateur root n’est pas accessible via ssh.

Enfin, Yunohost reste une distribution Debian : ce qui est disponible pour Debian est disponible pour Yunohost, si vous souhaitez installer des logiciels qui n’ont pas été empaquetés pour Yunohost mais qui sont disponibles pour Debian, il est toujours possible de le faire. L’interface Web permet même de créer des applications virtuelles pour faciliter l’installation par l’administrateur d’applications non gérées par Yunohost.

Les logiciels

Contrairement à FreedomBox, le projet YunoHost a préféré ne plus utiliser les paquets Debian et implémenter son propre système (voir la dépêche sur la création du paquet Pétrolette pour plus de détails). Le catalogue est plus limité, mais ça lui permet plus d’auto-configuration et d’automatisation. L’administrateur n’a souvent rien à faire.

Rien n’empêche un administrateur compétent d’installer des paquets Debian via le terminal, cependant ils ne seront pas gérés ni auto-configurés par Yunohost et vous devrez corriger les éventuelles interférences.

En cas de pépin

Le salon IRC de YunoHost est actif et les développeurs ou utilisateurs répondront, dans la mesure de leur disponibilité évidemment. Il y a également un forum pour poser ses questions.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

par lejocelyn, orfenor, yPhil, Xavier Teyssier, Yves Bourguignon, Benoît Sibaud, Ysabeau, M5oul, palm123, passke

DLFP - Dépêches

LinuxFr.org

Présentation de flusio, un média social pour organiser votre veille

 -  10 juin - 

J’ai débuté le développement de flusio il y a un an. Son objectif est d’offrir un espace en ligne permettant à la fois de faire sa veille de manière (...)


Quel lien entre souveraineté numérique et logiciel libre ?

 -  9 juin - 

Le sujet de la souveraineté numérique, vue comme une autonomie stratégique pour l’Union européenne et les États membres dans l’espace du numérique, est (...)


Python — partie 10 ― formateur de code, analyse statique

 -  9 juin - 

Cette dépêche est la suite d’une série sur Python initiée en septembre 2019. Après un sommeil cryogénique d’un an et demi, on repart en forme avec (...)


Pétrolette 1.3

 -  7 juin - 

Depuis la dernière version majeure de Pétrolette, nombre de nouveaux sites d’information ont fait leur apparition, particulièrement dans l’alt-tech (...)


Enregistrer les langues du monde village par village avec Lingua Libre

 -  7 juin - 

Lingua Libre est un site soutenu par l’association Wikimédia France. Il vise à faciliter l’enregistrement audio de prononciation de mots. En mars (...)