Greboca  

LinuxFr.org : les journaux  -  OpenShot Video Editor vs Kdenlive

 -  21 mars - 

Sommaire

'nal,

Pour changer de tous ces journaux qui nous assomment avec ce fichu virus et qui polluent linuxfr, je vais vous parler de logiciels libres. En cette période de confinement, en alternative entre le visionnage de l'intégrale de vos séries préférées ou la lecture de l’œuvre complète d’Émile Zola, je vous suggère de créer vos films et montages vidéo à partir de toutes les vidéos que vous avez pu accumuler pendant des années sur des supports analogiques et numériques divers.

A cette fin si vous voulez numériser vos vieilles K7 VHS vous pouvez faire comme moi et investir dans une clé USB de numérisation et un vieux magnétoscope (10€ sur le bon coin).

Passons au montage proprement dit, je ne compte pas faire dans ce journal une revue de l'ensemble du spectre des solutions de montage vidéo qu'on trouve sur Linux. Je vais me concentrer sur OpenShot Video Editor et Kdenlive qui sont probablement les outils libres les plus utilisés d'autant que chacun propose maintenant un portage sous Windows.

Ergonomie

Kdenlive

Commençons par Kdenlive dans sa dernière version 19.12.3

Titre de l'image

Il faut reconnaître que de version en version l'interface devient de plus en plus complexe et exige une prise en main assez longue, alors même que de nombreuses fonctionnalités propres à l'ergonomie ont été mises en place notamment au niveau de la timeline pour faciliter le montage. Ci-dessous on peut voir qu'on peut configurer directement des images clé en quelques clics de souris sans passer par les propriétés de la transition.

Titre de l'image

Malgré cela, ça reste globalement assez peu intuitif et il faudra sans cesse faire des allers retours entre la documentation et le logiciel pour pouvoir l'utiliser (du moins dans un premier temps).

OpenShot Video Editor

On considèrera la dernière version 2.5.1

Titre de l'image

Niveau interface, ça change du tout au tout avec Kdenlive, c'est sobre et sans fioriture. Alors qu'avec Kdenlive on doit jongler entre le moniteur de clip (pour trier et sélectionner les clips qui vont constituer le projet) et le moniteur de projet (pour agencer et monter les clips sélectionnés), avec OpenShot il y a une vue unique pour sélectionner les clips et les agencer et monter. Les outils sont tout aussi dépouillés et vont à l'essentiel.
En résumé avec OpenShot, l'interface est bien plus simple et intuitive et on peut presque se passer totalement de documentation pour commencer ses premiers montages.

La documentation

Kdenlive

Là aussi, ça pèche un peu, non pas par l'absence de documentation, mais plutôt par la foison de documentations et de tutoriels en tout genre, malheureusement beaucoup sont anciens et ne collent pas aux versions plus récentes. De fait les nouvelles fonctionnalités sont assez peu documentées et il faut galérer/tâtonner pour comprendre leur fonctionnement.

OpenShot Video Editor

On trouve également une documentation assez nombreuse mais malheureusement limitée aux fonctionnalités les plus basiques alors qu'OpenShot peut faire bien plus, les fonctionnalités les plus avancées restent peu documentées et il faudra également tâtonner pour aller plus loin.

Les animations, effets et transitions

Kdenlive

Kdenlive offre une pléthore d'effets et de nombreuses transitions, conjugués avec les images clé, il y a tout ce qu'il faut pour créer ce que vous voulez, vous ne serez pratiquement limité que par votre imagination. Ci-dessous la liste des effets "divers" et inclassables

Titre de l'image

En revanche ça reste complexe à utiliser d'autant que ça reste peu documenté, et de nombreux effets dysfonctionnent.

OpenShot Video Editor

OpenShot semble être bien moins riche en terme d'effets et transitions, en revanche il a des atouts indéniables. Cela commence par les titres, il utilise blender et inkscape et permet ainsi de créer des titres animés relativement sophistiqués très facilement, ce que ne permet pas Kdenlive. Par ailleurs il dispose d'effets et d'animations les plus courants prêts à l'emploi sans avoir à passer par un complexe paramétrage. Par exemple, il est très simple de créer un split screen.

Titre de l'image

Pour faire la même chose avec Kdenlive, c'est une autre paire de manche ! Pour aller plus loin OpenShot dispose également de la fonctionnalité des images clé.

Titre de l'image

En revanche je trouve que les images clé sont moins pratiques à utiliser qu'avec Kdenlive.

Stabilité et ressource

Kdenlive

Je me plaignais il y a peu ici même de la lenteur de Kdenlive. Malheureusement depuis le passage de Qt4 à Qt5 et surtout du moniteur SDL à OpenGL, les performances en ont pris un sacré coup, malgré mon i7 avec 16Go de RAM. Même s'il y a un mieux en activant l'accélération matérielle et avec les toutes dernières versions, Kdenlive reste gourmand en ressource, au point que je reste obligé d'activer l'option de clips intermédiaires qui consiste à dégrader la vidéo au montage.

Titre de l'image

Dans le même temps la stabilité de Kdenlive s'est dégradée et j'ai pu constater une augmentation du taux de plantage.

OpenShot Video Editor

Alors là c'est le jour et la nuit avec Kdenlive, ça marche du feu de dieu, la vue split screen avec 4 vidéos en HD est parfaitement fluide et j'observe aucun ralentissement. Niveau stabilité, je ne souffre d'aucun plantage, de ce point de vue là ça s'est considérablement amélioré depuis les premières versions.

En résumé

A vrai dire j'ai bien du mal à départager les deux outils, j'avais pris l'habitude de monter sous Kdenlive, mais je dois reconnaitre qu'OpenShot Video Editor a fait d'énormes progrès et permet de se hisser largement au niveau de Kdenlive tout en offrant des possibilités d'animations et d'effets très faciles à mettre en œuvre. Et puis vu la frugalité d'OpenShot en terme de ressource et la simplicité de ses fonctionnalités, le montage est globalement plus rapide.
Du coup que reste-t-il à Kdenlive, sans doute la richesse de ses effets et des possibilités de montage, mais qui nécessitent un investissement conséquent pour savoir les utiliser.

Pour aller plus loin :
- le tutoriel pour monter avec OpenShot Video Editor
- le tutoriel pour monter avec Kdenlive

Même si la plupart des distributions proposent un package de ces deux logiciels, pour les furieux qui souhaitent disposer de la toute dernière version stable, voilà une page qui explique comment les compiler sous linux (sur une base Mageia 7.1, mais ça devrait marcher à quelque chose près sur n'importe quelle distribution).

Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

par Funix

LinuxFr.org : les journaux

LinuxFr.org : Journaux

Déployer un service d’annuaire de clefs OpenPGP pour son domaine

 -  29 mai - 

Sommaire Vue d’ensemble du protocoleLe Web Key Directory Le Web Key Directory Update Protocol Déploiement d’un annuaire en lecture seule Déploiement (...)


Dhall, une réponse au problème de configuration

 -  20 mai - 

Sommaire Présentation Condensé en deux ou trois paragraphes Caractéristiques conceptuelles Syntaxe et exemple plutôt dépouillé Implémentations et (...)


gtk-fortran 20.04 déconfinée, GTK 4 approche

 -  18 mai - 

Sommaire gtk-fortran 20.04 GTK 4Où en est GTK 4 ? Migrer vers GTK 4Se préparer dans GTK 3 Lors du passage à GTK 4 Annexe "Hello World !" Ce journal (...)


Postgresql, un retour d'expérience

 -  15 mai - 

Sommaire Un petit peu de contexte Ça se précise Quelques remarques techniques à l'emporte-pièce Quelques remarques non techniques, tout autant à (...)


Microcode ouvert sur materiel HPE ?

 -  13 mai - 

Bonsoir, Il y a bien longtemps que je n'ai écris de journal. Il faut dire que l'année 2019 a été un tsunami de mon cote suite à l'acquisition de ma (...)