Greboca  

LinuxFr.org : les journaux  -  Différentes approches informatiques.

 -  Mars 2023 - 

Le contexte

Je suis prof dans une école internationale. Les élèves ont entre 14 et 18 ans.

Je suis toujours sidéré du manque complet de compétence « informatique » des élèves. Ils utilisent des ordinateurs et des téléphones à longueur de journée, mais n’ont aucune idée de ce qui s’y passe, et des concepts de base. Le concept de stockage local leur est étranger, le cloud, le wifi, internet, la capacité, tous sont des mots interchangeables.

Un autre élément qui me surprend depuis plusieurs années, c’est que le niveau baisse. Il y avait quelques concepts il y a quelques années, mais ils semblent avoir disparu d’un groupe d’âge à l’autre, alors qu’au contraire, nous les profs, nous utilisons plus les supports informatiques en cours, et comme les élèves ont leur matériel, nous le considérons toujours comme disponible. Mais ce n’est pas nous qui le maitrisons, ça reste leur matériel.

Étant dans une école internationale, la population est très riche, et la très grande majorité des élèves utilisent des iPad ou des macs. Du coup, l’école, pour suivre le mouvement, nous a aussi fourni des ipads à utiliser en cours, avec toujours un PC Windows en parallèle. C’est la première fois que je passe vraiment du temps sur un iPad, je n’en avais pas d’intérêt, mais maintenant j’y suis plus ou moins obligé.

On a découvert plein de choses bizarres comme le fait qu’on n’arrive pas à se connecter aux disques partagés locaux, on doit passer par le NAS et internet pour y arriver. L’école à tenter de mettre un seul compte pour les ipads des profs, et ça donne des résultats amusants. Quand tu copies/colles, tu ne sais jamais ce qui va arriver. Si un autre prof à copier autre chose avant que tu ne colles, c’est sa copie qui va apparaitre sur ton document…)
Mais mon but n’est pas de parler de ces désagréments, qui proviennent probablement d’un manque de savoir-faire.

Le problème rencontré

Confronté à ce nouvel environnement, je me suis demandé pourquoi je ne le comprenais pas et quels étaient les concepts au cœur de la logique Apple.

Sous Linux, c’est simple, tout est fichier, donc le gestionnaire de fichiers est au cœur de la pratique. Il vaut mieux connaitre son arborescence pour s’en sortir.
Sous Windows, c’est un peu moins simple, beaucoup de choses restent des fichiers, mais les applications peuvent assez facilement camoufler cette situation, et décider de lieux de sauvegarde variés.
Sous Mac, il me semble que la philosophie est différente. Au cœur est l’application. Hors de l’app, point de salut. Donc chaque app gère ses fichiers comme elle l’entend, et l’utilisateur n’a a priori pas à s’en soucier. Tant qu’il utilise ses fichiers au sein de la même application, il les retrouvera facilement. Si par contre il utilise des fichiers avec deux applications différentes, les problèmes commencent.

J’ai ici une première question, pour les habitués. Ma compréhension de la philosophie Mac est elle correcte ?

La deuxième remarque, celle qui m’a poussé à ouvrir ce journal, découle d’une constatation.
Plus de la moitié de mes élèves rouvrent le programme ou le site web ou j’ai envoyé le PDF du livre en début d’année. Nous l’utilisons à chaque cours, donc à chaque cours, ils le téléchargent de nouveau, en se souvenant du message dans lequel je l’avais envoyé. J’ai beau pester, leur dire qu’il devrait être en local, je n’obtiens rien.

Aussi, en réalisant l’approche Apple (sous réserve que ma première impression soit la bonne) j’émets une hypothèse. N’ayant aucune notion de gestion de fichiers, ma demande n’a aucun sens pour eux, puisque pour eux c’est l’application qui apporte le fichier, et non le fichier qui a besoin d’une application pour être lu.

Dans ce cas, pensez-vous que ce soit moi qui suis un vieux con qui s’accroche à la vieille méthode, ou voyiez-vous aussi un vrai problème de maitrise de ses données dans cette approche ?

Enfin, si d’autres ont déjà été confrontés à ce type de problème et que vous avez réussi à le résoudre, n’hésitez pas… Je suis preneur de conseils.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

par FDF

LinuxFr.org : les journaux

LinuxFr.org : Journaux

MessagEase passe en mode abonement.

 -  23 février - 

BonjourDepuis quelques années, j'utilise MessagEase (je l'avais trouvé grâce à l'ami Ploum).Mais depuis quelques jours, MessagEase m'informe que (...)


Retour d'expérience - GrapheneOS vs LineageOS

 -  21 février - 

Sommaire Installation de GrapheneOS : Configuration de base de GrapheneOS : Arrivée sur GrapheneOS : Installation de F-Droid sur GrapheneOS : (...)


En passant par le FOSDEM, avec mes sabots 🎵

 -  5 février - 

Sommaire SemVer in Rust [track rust] Writing your own rust linter [track rust] The plan for gccrs [track rust] Proving Performance [track rust] (...)


Taguer ses fichiers audio en ligne de commande avec beets

 -  4 février - 

Sommaire Le contexte général Présentation de l'outil beets Présentation générale Import et saisie des métadatas Filtrer avec beets Configuration de (...)


La publicité sur Radio France - podcasts, direct et appli

 -  15 janvier - 

Bonjour,Ces derniers mois, en écoutant des podcasts Radio France sur mes radios wifi (squeezebox), je me retrouvais avec une pub avant certains (...)